Entrevue entre l'ABBL et l’Union Luxembourgeoise des Consommateurs (ULC)

ABBL Published 02.08.2017

Lors de l’entrevue annuelle entre l’ABBL et l’ULC en date du 25 juillet 2017, les points suivants ont été abordés :

  • la réglementation prudentielle et bancaire européenne et nationale et ses conséquences sur le consommateur ;
  • l’impact de la deuxième directive sur les services de paiement (PSD2) ;
  • la mise en œuvre pratique de la loi du 13 juin 2017 sur les comptes de paiement ;
  • la digitalisation des services financiers et la demande de la clientèle pour de nouveaux services bancaires digitaux ;
  • la transformation du réseau des agences bancaires ;
  • la transparence et la comparabilité de la tarification bancaire.

L’ULC précise qu’à son avis les tarifs bancaires actuels sont trop élevés. En vertu du droit européen de la concurrence, la politique de tarification des services bancaires relève de la compétence exclusive et individuelle des membres de l’ABBL. L’ABBL tient à souligner qu’en comparaison européenne l’offre de service des banques de la place est très large, l’offre digitale très compétitive et les tarifs parmi les moins chers en Europe.

L’ABBL et l’ULC ont convenu de poursuivre les discussions de manière constructive et de se tenir informées mutuellement en cas d’évolution relative à l’un des dossiers mentionnés précédemment.

De gauche à droite : Alain Hondequin (ABBL), Simone Kayser (ABBL), Guy Goedert (ULC), Serge de Cillia (ABBL, CEO), Nico Hoffmann (ULC, Président), Marcel Laschette, ULC, Secrétaire Général), Marc Hemmerling (ABBL)