Money Muling

Que font les passeurs d’argent ?

  • Un passeur d’argent ou « money mule » est une personne qui transfère de l’argent obtenu illégalement, entre différents comptes bancaires, très souvent dans différents pays, pour le compte d’autrui.
  • Les criminels recrutent également des mules qui sont rétribuées pour recevoir des fonds sur leur propre compte bancaire, les retirer, et dans la plupart des cas, les virer à l’étranger.
  • Même si ces passeurs ne sont pas impliqués dans les crimes qui ont généré cet argent (cybercriminalité, fraude en ligne ou sur les paiements, trafic de drogue et d’êtres humains, etc.), leur activité est illégale car elle permet le blanchiment des produits de ces crimes en aidant les réseaux criminels à transférer facilement leurs fonds partout dans le monde, tout en restant anonymes.
  • La complicité de blanchiment, même à l’insu de la mule, est passible de prison, d’amende ou de travaux d’intérêt général, mais aussi d’interdiction d’hypothèque ou même d’interdiction d’ouverture un compte bancaire.

Comment les passeurs d’argent sont-ils recrutés ?

Avec l’essor des nouvelles technologies et l’apparition de nouvelles tendances, les organisations criminelles ne cessent de développer de nouveaux systèmes pour duper les gens :

  • des offres d’emploi apparemment légitimes (par exemple : pour des « agents de transfert de fonds »)
  • des messages en ligne apparemment légitimes
  • l’approche directe, en personne ou par courrier électronique
  • les réseaux sociaux (p. ex. via des publications sur des groupes Facebook fermés)
  • des messages envoyés via des applications de messagerie instantanée (comme WhatsApp ou Viber)

Quel est le profil type d’une mule ?

  • Les personnes qui ont immigré depuis peu (souvent ciblées rapidement après leur arrivée dans le pays) mais aussi les chômeurs, les étudiants et les personnes en difficulté économique sont les plus exposées à ce crime.
  • Un homme sera approché plus facilement qu’une femme pour devenir une mule. De même, les 18-34 ans sont plus susceptibles d’être ciblés que les personnes de plus de 55 ans.

Quels sont les signaux d’alerte ?

Les caractéristiques suivantes n’indiquent pas nécessairement une sollicitation de passage d’argent, mais on les retrouve couramment dans ces sollicitations :

  • Les publicités ou les offres de recrutement de passeurs d’argent copient fréquemment le site web d’une entreprise ayant pignon sur rue, et leur adresse web est similaire pour donner à l’arnaque une apparence authentique.
  • Dans les offres par e-mail, le texte est souvent mal écrit et la syntaxe approximative, avec des fautes d’orthographe ou de grammaire. L’adresse électronique associée à l’offre utilise un service de messagerie sur le web (Gmail, Yahoo!, Windows Live Hotmail, etc.) plutôt que le nom de domaine d’une organisation.
  • Ces publicités indiquent en général que l’employeur est une société étrangère cherchant des « représentants locaux/nationaux » ou des « agents » pour agir en son nom pendant une durée limitée, parfois pour éviter des frais de transaction élevés ou pour échapper à la fiscalité locale.
  • Le travail proposé implique de transférer de l’argent ou des biens.
  • Les tâches spécifiques du poste ne sont pas détaillées.
  • L’annonce n’exige aucun diplôme ou expérience spécifique.
  • Toutes les interactions et transactions se feront en ligne. L’offre promet des gains potentiellement importants contre très peu d’efforts à fournir.
  • L’activité ou le secteur dont se réclame l’entreprise est variable, mais l’annonce fait toujours référence au fait d’utiliser votre compte bancaire pour transférer de l’argent.

Comment se protéger ?

  • Si une opportunité a l’air trop belle pour être vraie, c’est sans doute le cas.
  • Méfiez-vous des e-mails non sollicités ou si l’on vous approche sur les réseaux sociaux en vous promettant de gagner de l’argent facilement.
  • Lorsque vous postulez à une offre d’emploi, assurez-vous que l’entreprise existe vraiment et qu’elle est enregistrée dans le pays ; vérifiez que ses coordonnées sont correctes (adresse, numéro de téléphone fixe, adresse e-mail et site web).
  • Méfiez-vous tout particulièrement des offres d’emploi émanant de personnes ou d’entreprises à l’étranger, car vous aurez plus de difficultés à contrôler leur authenticité.
  • Ne donnez jamais vos coordonnées bancaires ou toute autre information personnelle à une personne inconnue ou en qui vous n’avez pas confiance.
  • Recherchez les signes d’alerte courants listés ci-dessus et renseignez-vous avant d’accepter de participer.

Que faire ?

  • Si vous recevez un e-mail suspect, n’y répondez pas et ne cliquez sur aucun des liens qu’il contient. La meilleure chose à faire est de contacter la police.
  • Si, après avoir lu ce dépliant, vous pensez que vous êtes impliqué dans un réseau de transfert de fonds, cessez immédiatement tout virement d’argent et informez votre banque, le service que vous avez utilisé pour effectuer la ou les transactions et les forces de l’ordre.

Plus d’informations

Money Muling – EUROPOL Website

 

@EUROPOL

 

Contact

Association des banques et banquiers, Luxembourg

Adresse

12, Rue Erasme L-1468 Luxembourg

Téléphone Fax
Heures d’ouverture

Lundi au vendredi de 8:00 à 17:30.